Femme qui donne le sein à son bébé

Faut-il continuer l’allaitement après les six mois de mon bébé ?

L’allaitement est une étape importante du développement de l’enfant. Si certaines femmes ne rencontrent aucun problème avec ce processus, d’autres font face à quelques complications (douleurs, fatigue, production de lait pas assez suffisante, incapacité physique à allaiter, etc.). Quand l’allaitement devient une épreuve, faut-il tout de même continuer au-delà des six mois du bébé ? Nous vous disons tout sur la durée de l’allaitement.

Les bienfaits de l’allaitement tardif

Ce qu’il faut tout d’abord savoir, c’est que l’allaitement tardif n’est ni dangereux, ni contre-productif. Au contraire, c’est tout à fait naturel. Dans certains pays, les mères ne se posent pas de question. Allaiter son enfant jusqu’à ses trois premières années, ou plus, est une chose banale. Dans le monde occidental, pourtant, l’allaitement tardif attire les mauvais regards et est ridiculement associé à un geste incestueux.

Certaines femmes cèdent à la pression sociale et arrêtent d’allaiter leur enfant dès ses premiers mois. Pourtant, si elles et leur bébé apprécient ce moment intime, il est conseillé de le vivre bien au-delà du sixième mois. En plus des valeurs nutritives du lait maternel, l’allaitement a des bienfaits psychologiques et sociaux. En effet, allaiter permet de renforcer le lien entre la mère et son bébé.

 

Maman qui donne le sein à sa fille de deux ans sur une chaise en bois

gettyimages.fr

 

Ce qu’en disent les médecins

L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) recommande l’allaitement exclusif jusqu’à six mois puis en complément alimentaire jusqu’au deux ans du bébé. A partir de six mois, vous pouvez réduire la fréquence des tétées et alternez avec de nouveaux aliments.

Il est important de varier l’alimentation de l’enfant, avec des repas pour bébé de 6 mois, adaptés aux besoins nutritifs d’un enfant de cet âge. Cette phase de découverte gustative est essentielle pour renforcer le métabolisme du bébé et pour l’habituer à des aliments riches en fibres ou en protéines.

Certaines mères s’inquiètent du sevrage. Pourtant, il est rare qu’un enfant qui reçoit la tétée jusqu’à ses deux ans refuse catégoriquement d’abandonner le sein de sa mère. Les médecins recommandent en effet d’allaiter l’enfant jusqu’au sevrage naturel. Après quelques années, le bébé ne ressent plus le besoin de téter le sein et ne le réclame plus.

 

Gros plan sur un tire-lait, extracteur de lait maternel dans les mains d'une femme

gettyimages.fr

 

Les solutions face aux complications

Allaiter après les six mois peut s’avérer compliqué. Bien souvent, les mamans manquent de temps, avec la reprise du travail et un quotidien plus chargé. Ne culpabilisez pas. Le soir, octroyez-vous un moment de repos pour donner le sein à votre enfant dans le calme. Après six mois, l’enfant n’a plus autant besoin de téter qu’autrefois ; une ou deux fois dans la journée suffisent.

Quand vous n’arrivez plus à produire de lait, cela est généralement dû à la fatigue. Pour ne pas manquer de lait au moment de l’allaitement, prenez le temps de vous reposer et espacez les tétées.

Les mères qui ne peuvent pas allaiter à cause de problèmes de santé peuvent néanmoins optez pour des laits plus naturels. Si vous ne souhaitez pas nourrir votre bébé au lait artificiel, optez pour du lait bio spécial bébé, aux nombreux bienfaits pour la flore intestinale.

Enfin, pour toutes celles qui ne souhaitent ne plus directement donner le sein à leur enfant, il existe des tire-laits qui permettent d’extraire le lait du sein. Ainsi, vous pouvez continuer d’alimenter votre bébé avec du lait maternel sans pour autant subir un allaitement que vous ne supportez plus.

 

Alors, vous l’avez compris, il est préférable de continuer l’allaitement après les six mois du bébé. Les médecins sont unanimes à ce sujet : l’allaitement tardif est bénéfique pour la croissance de l’enfant mais également pour le lien qui unit la mère et son bébé. Donner le sein est un privilège unique qu’il ne faut pas expédier rapidement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Articles similaires

Back to Top