Quelle est la composition des laits infantiles ?

Les laits infantiles sont issus du lait de vache, ils contiennent :

Des protéines

Essentielles à la construction de l’organisme, elles sont présentes sous forme de caséine et de protéines solubles. Actuellement, on tend à en limiter la teneur, un excès de protéines étant impliqué dans l’obésité.

Des glucides

Principale source d’énergie de l’organisme. On les trouve sous forme de lactose, sucre naturellement présent dans le lait maternel. Parfois mal toléré par les bébés, il est souvent remplacé en partie par la dextrine-maltose, plus facilement assimilable.

Des lipides

Et notamment des acides gras essentiels – acide linoléïque et alpha-linoléïque. Indispensables au développement du système nerveux du bébé, ils doivent être apportés par l’alimentation, l’organisme ne sachant pas les fabriquer.

Du calcium, du phosphore et de la vitamine D

L’apport de calcium et de phosphore, associé à celui de la vitamine D ou D3, favorise le développement osseux de l’enfant.

Du fer

Les besoins sont considérables chez les tout-petits pour répondre à la forte croissance des tissus et à la fabrication des globules rouges. Le fer joue un rôle primordial dans le système immunitaire. Les laits infantiles sont enrichis en fer car le lait de vache en contient peu.

Du sodium

En quantité moins importante que dans le lait de vache, pour éviter de fatiguer le rein.

Des oligoéléments

Magnésium, zinc, cuivre, iode, potassium et des vitamines A, E, C, groupe B… le tout couvrant les besoins spécifiques du nourrisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Articles similaires

Back to Top